Accueil » Articles » Fabriquer un établi d’atelier

Fabriquer un établi d’atelier

Mon frère est passionné de vélo et il entretient régulièrement ses vélos, ceux d’amis. Il m’a demandé de lui fabriquer un établi pour son « atelier d’entretien ». À la base, il voulait une simple table de travail. J’ai discuté avec lui et je lui ai fait plusieurs propositions. Voici finalement ce que l’on a décidé de faire :

  • Un établi sur roue.
  • Séparé en 2 parties distinctes, une avec 3 tiroirs et une avec une simple planche séparatrice.
  • Selon ses cotations précises : les cotes d’encombrements sont ≈ 140cm de long, 70cm de profondeur, 100cm de haut.
  • Un établi facilement démontable pour pouvoir le déménager en temps voulu.
  • Un budget de ≈ 300 euros.

Le plan dessiné par mon frère…

Un plan très pratique et de grande qualité comme vous pouvez le voir…

Le plan que j’ai réalisé en conséquence :

On peut penser que ce simple bout de papier suffit à réaliser un meuble… Mais c’est surtout la meilleur manière pour perdre beaucoup de temps et d’argent si l’on fait des erreurs ! Un plan sur papier peut vite être insuffisant pour un meuble avec des tiroirs et d’autres spécificités.

Si vous pensez qu’utiliser un plan 3D demande trop de compétences et de temps, vous vous trompez ! Grace à un logiciel 3D, on peut visualiser la réalisation, et être sûr de ne pas se tromper lors de la fabrication du meuble. Si l’on réalise une fiche de débit sur ordinateur, on peut être sûr à 100% de ne pas faire d’erreurs, ce qui peut faire économiser beaucoup de temps et d’argent !

Sur internet il existe des centaines de plans à télécharger gratuitement. Malheureusement, pour pouvoir les utiliser il faut savoir se servir de l’application de modélisation. Dans le domaine du travail du bois, l’application la plus utilisée est SketchUp. Voici ce que ce logiciel m’a permis de faire.

Le plan 3D et la fiche de débit :

Ne pouvant pas faire grand chose avec le plan réalisé par mon frère, j’ai réalisé un plan 3D sur SketchUp. Celui-ci m’a permis de visualiser l’établi en 3D, le nombre de pièces à réaliser, la faisabilité de l’ensemble, ne pas oublier certaines pièces…

Plan réalisé sur SketchUp et exporté en pdf pour imprimer la fiche de débit

Ce que m’a permis cette fiche de débit :

À partir de cette fiche de débit, voici l’ordre dans lequel j’ai réalisé l’établi :

  • Découpe de l’ensemble des pièces.
  • Ponçages des différentes pièces.
  • Pose de la finition.
  • Assemblage de l’établi avec des vis (non-apparentes), pour permettre le démontage.

Notez donc que je n’ai réalisé aucun assemblage à blanc. Grâce à la fiche de débit j’ai pu directement passer de l’étape « débit » à l’étape « finition ». La fiche de débit m’a permis de découper l’ensemble des pièces avec précision et sans avoir de pertes ridicules de bois !

La fabrication de l’établi en vidéo :

Sur ma chaine YouTube : Built for fun

La formation pour apprendre à utiliser des plans 3D SketchUp !

Si vous n’osez pas vous lancer dans le monde du 3D, mais que vous aimeriez pouvoir utiliser les centaines de plans disponibles sur internet gratuitement, cette formation est faite pour vous !

Apprenez toutes les bases du logiciel pour pouvoir utiliser tous les plans gratuits disponibles sur internet !

Aucun niveau n’est requis pour suivre la formation. Tout sera abordé, de l’installation de l’application à l’export de votre fiche de débit pour l’imprimer.

Le plan de l’établi à télécharger (Gratuit) :

Voici le plan d’origine SketchUp ainsi que la fiche de débit en pdf à télécharger gratuitement :

Etabli_atelier.zip (686 téléchargements)

Voici quelques informations importantes à propos de l’établi :

  • Les glissières utilisées pour cet établi sont des glissières à ouvertures totales de 600mm : https://amzn.to/3xdgW9N
  • Les roues utilisées sont similaires à celle-ci (je les ai déjà utilisées et je trouve qu’elles ont un bon rapport qualité prix) : https://amzn.to/3rJhPW5
  • L’ensemble de la structure de l’établi a été fabriqué en contreplaqué de bouleau en 21mm d’épais. Le contreplaqué de bouleau a des propriétés mécaniques incroyables. C’est un panneau très rigide et très solide. Cela m’a permis de ne pas devoir mettre de structure en chevron entre les roues et la structure. Je précise que le contreplaqué de bouleau est un matériau onéreux et n’est donc pas nécessairement adapté à un établi. Je me suis permis d’utilisé du bouleau parce que j’ai un fournisseur près de chez moi qui en vend à 23euros le m² (pas très cher…). Si vous cherchez une alternative, je vous conseille d’utiliser du contreplaqué d’okoumé (moins cher) et d’ajouter une structure en chevron entre les roues et le contreplaqué pour rigidifier l’ensemble.
  • Le plan de travail a été réalisé à l’aide de panneaux de lamellé collé de hêtre. Normalement je ne suis pas très fan de ce genre de panneau. En temps normal, ces panneaux coutent chers. Encore une fois j’ai eu de la chance et j’ai acheté ces panneaux dans un magasin de bricolage près de chez moi en déstockage à -50%. Dans ces circonstances, il faut dire que ces panneaux deviennent parfaitement adapté à plan de travail d’établi…